Le MCS EST IL RELEGABLE ?? !!!!

Aller en bas

Le  MCS  EST IL RELEGABLE ?? !!!!  Empty Le MCS EST IL RELEGABLE ?? !!!!

Message par baghdadi laaredj le Mer 19 Déc 2018 - 9:13

des dettes des dettes et encore des dettes ... Les clubs de foot toutes categories sont endettees de plusieurs milliards de dinars .. TRES MAUVAISE GESTION ??? le mouloudia n a que 4ou 5 milliards ... et un retours difficile ...
MC Saïda: Un avenir très incertain
par M. Z.


La crise financière qui secoue le Mouloudia de Saïda risque d'hypothéquer son avenir parmi l'antichambre de l'élite. C'est la triste réalité d'un club ayant écrit les premières pages de l'histoire du football national. Cette situation a influé négativement sur la concentration des joueurs et explique le parcours mi-figue, mi-raisin de la formation de la ville des eaux. En effet, le MCS n'a récolté que 19 points durant les quinze matches de la phase-aller, avec un bilan de trois victoires seulement, dix nuls et deux défaites. Au vu de ces résultats, on s'aperçoit que le Mouloudia a concédé la bagatelle de dix points à domicile après les contre-performances enregistrées devant le MCEE, le WAT, l'ASO, le NCM et l'USMH.

De nombreux observateurs estiment que les joueurs du MCS ne sont pas à blâmer mais, au contraire, qu'ils sont à féliciter pour avoir surmonté tous les obstacles en raison des difficultés financières, de la démission de l'ancien bureau, à un moment crucial, ce qui a débouché sur le retard de la préparation d'avant saison. A la veille d'une phase retour qui s'annonce décisive et explosive, le MCS n'est pas encore sorti de l'auberge en raison des difficultés financières. Encore plus, cette crise que vit le club le Mouloudia de Saïda augure de lendemains incertains, étant donné que le MCS est interdit de recrutement en raison des dettes évaluées à trois milliards 400 millions de centimes. Ce qui signifie clairement que le club devra débourser cette somme faramineuse pour arriver au seuil du milliard exigé par la FAF pour prétendre qualifier ses éventuelles recrues.

Avec une avance de sept points seulement sur le premier potentiel relégable, l'USMH, le Mouloudia reste toujours menacé mathématiquement par le purgatoire.

Au fait, pourquoi le MCS n'intéresse plus personne ? Bizarre que ce grand club, avec toute son histoire, ne touche plus la sensibilité des responsables locaux de la ville, des bailleurs de fonds et autres anciens dirigeants. Il y a certainement anguille sous roche. Soucieux des conséquences que peut engendrer cette situation, les rares responsables du club effectuent une véritable course contre la montre pour dénouer la crise financière avant qu'il ne soit trop tard. Sur le plan de la gestion, la résiliation du contrat du désormais ex-coach du MCS, Mustapha Sebaâ, ne s'est pas concrétisée, le concerné exige le paiement de ses quatre mois sans salaires. « Pour le nouvel entraîneur, nous n'avons contacté aucun technicien officiellement. Nous devrons d'abord résoudre le cas de Sebaâ et ensuite aborder le cas du nouveau coach », nous a affirmé Mohamed Messaâdi, le président du CSA. Ce dernier nous a confirmé le retour de Bekhtaoui (ex-ESM). C'est la seule recrue pour l'instant, en attendant de trouver l'argent nécessaire pour débloquer la situation et bénéficier de l'autorisation de recrutement. A présent, l'équipe se trouve en stage bloqué à Beni Saf qui prendra fin mardi prochain sous la houlette de l'entraîneur des gardiens de but Ahmed Guemidi. En somme, une prise de conscience est à souhaiter, d'autant plus qu'un calendrier très difficile attend le MCS lors de la deuxième manche, avec pas moins de huit déplacements dont deux consécutifs chez la JSMB et le NCM sans oublier le MCEE, le WAT, l'ASO qui jouent le podium, l'USMH, l'ABS et l'USM Annaba.

baghdadi laaredj


Masculin
Localisation : Saida
Nombre de messages : 4158
Age : 75
Date d'inscription : 02/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum